Mini #1 _ Le destin des éléments, tome 1

Auteur : Florent Marguet

Résumé : Eternia, monde peuplé de créatures étranges. Ce monde a été ravagé par une sorcière aux pouvoirs incroyables. Mais son ascension a engendré des changements dans d’autres mondes. Ambre, jeune adolescente, ne le sait pas encore, mais ces changements vont bouleverser sa vie, ses croyances, et son destin. Car elle n’est pas comme les autres, elle est l’élue.

Avant toute chose, je tiens à dire que je ne l’ai pas terminé, pour des raisons que j’expose ci-après, mais que le roman a un grand nombre de points positifs ! Et, après tout, on sait tous ici que je suis très pointilleuse sur les points qui suivent 😉 Donc si ça ne vous arrête pas, foncez !

Les points négatifs : ce sont ceux qui m’ont vraiment bloquée et qui m’ont fait abandonner alors que je voulais savoir la fin ! Il y en a deux principaux, accompagnés par quelques secondaires mais pas vraiment dérangeants – disons que le cumul m’a fait déborder ! – donc je me concentrerai sur les deux sus et sous-nommés.

  • Un soucis de conjugaison au sens vaste du terme.

J’entends par-là que, dès le premier chapitre (Une famille déchirée), on a droit à « elle ouvra »… Non ! On dit « elle ouvrIT » ! Les verbes comme « ouvrir » ont une base en « i » en conjugaison ! Bref, ça c’était juste parce que je ne m’en remet pas.

Le principal soucis à ce niveau, c’est la concordance des temps. Pour ceux qui ignorent ce que c’est, go here, pour les autres, continuons. En fait, dans le récit on peut avoir une phrase qui commence au présent puis la phrase suivante est au passé composé (jusque-là pas de soucis) puis la troisième est à l’imparfait ! C’est un comportement très oral, qui effectivement, ne choque pas particulièrement quand on parle. Le soucis, c’est qu’à l’écrit… on ne fonctionne pas comme ça ! (pour un exemple, cf chapitre 1, page 8/9 en numérique, à partir de « Comme tout enfant » : les phrases font imparfait/présent/pas de verbe/présent/passé simple/imparfait)

  • Une certaine incohérence au niveau du vocabulaire.

Il y  a souvent des mots utilisés dans un sens qui n’est pas le leur, c’est-à-dire à la place d’un autre mot, sans parler des incohérence à l’intérieur des phrases mêmes ou d’un même chapitre.

Pour bien comprendre mon soucis, je vais donner trois exemples.

Partie 2, Chapitre 4 : L’élue révélée _ « Elle se révéla, plus droite qu’un « i » et réfléchit un court instant ».

Pas besoin du contexte ici pour savoir qu’elle ne s’est pas « révélée » mais bel et bien relevée ! Mais ce n’est pas le plus dérangeant, c’est dommage mais on arrive à comprendre. Sans compter qu’à ce stade, ça peut être une faute de frappe. Soit.

Partie 2, Chapitre 5 : Les jumelles de la terre _ Au début du chapitre, Ambre se retrouve face à des jumelles : l’une est blanche l’autre métisse. Dans le contexte, on comprend que celle qui s’appelle Livani est la métisse et sa sœur la blanche. Or, on retrouve plus loin « La robe de Livani était beaucoup plus classique […] mais cela allait très bien avec le blanc immaculé et brillant de sa peau sans défaut »

Incohérence donc, dans le chapitre.

Partie 2, Chapitre 7 : Trois contre deux _ pas besoin du contexte la non plus, et je coupe pour éviter le spoil. « Ambre avait vaincu […] à elle seule, grâce à l’aide de ses amis sans qui elle ne serait plus vivante ».

Vous voyez le soucis dans cette phrase ? Par définition, quand on fait quelque chose seul, on n’a pas d’aide, pas même de ses amis…

Bref, ça n’a pas l’air très grave comme ça, et je confirme que ce n’est pas la fin du monde ! Rien qui ne puisse être corrigé par un correcteur (ou un bêta-lecteur motivé et bénévole dans le cadre d’un petit budget). D’autant plus que je passe aux points positifs !

Les points positifs : je ne vais pas particulièrement les développer, mais je vais tenter d’en dire deux mots quand même !

  • L’héroïne

Elle est plutôt simple, bien construite et solide. Elle tient debout en tant que personnage sans partir dans des complications inutiles ou… compliquées !

  • Les comparses de l’héroïne

Ils sont attachants, des fois un peu mystérieux, avec leur lot de classe et de moments où ils sont totalement dépassé par leur amie ! Bref, combinaison au top !

  • L’histoire fondatrice de Cramoisie

Que dire sans en dire trop ? C’est une histoire pile comme je les aime, qui m’a ravie au plus haut point tant par la recherche qui a été mise pour la créer que par son poignant.

  • Les combats

Très détaillés mais pas non plus à outrance, rien de choquant et on voit l’évolution de l’héroïne, comme c’est sensé être le cas dans un combat fondateur.

  • Les détails

J’aime particulièrement les détails que met l’auteur dans la création des scènes et des personnages (les bijoux éternels notamment, que je trouve trop classe ! il comprendra)

  • Le style facilement compréhensible malgré tout

Malgré mes reproches par rapport au style oral dans la première partie, il facilite quand même beaucoup la compréhension du récit : on arrive à suivre, s’il n’y avait pas mes deux petits soucis ce serait même très fluide, malgré une histoire qui se complexifie petit à petit (et pourtant je ne suis qu’à la moitié !)

  • Une histoire facile à suivre

Disons que c’est la conséquence du point précédent.

  • Toutes les bases du roman d’aventure

Et ça c’est sans doute le point qui me touche le plus, ayant fait des études littéraires et, en particulier, ayant suivi un cours de littérature jeunesse : on retrouve toutes les bonnes bases d’un bon roman d’aventure : l’élu (enfant ou adolescent), le destin de sauveur du monde, le pouvoir immense tant attendu, la prophétie concernant l’arrivée de cet élu… et j’en passe et des meilleurs !

Vraiment, je conseille cette histoire à ceux qui aiment ce genre et ne sont pas effarouchés par mes points négatifs !

Publicités

Une réflexion sur “Mini #1 _ Le destin des éléments, tome 1

  1. Florent Marguet dit :

    Bonjour,
    Les quelques coquilles que vous relevez (ouvra, révéla au lieu de releva, etc…) ont déjà été remontées vers l’editeur pour modifications. Elles n’apparaissent donc plus dans le livre, mais la version que vous avez pu obtenir sur le site n’a pas tenu compte des corrections car mise en ligne avant.
    J’ai également corrigé (il y a quelques semaines grâce au retour de plusieurs lecteurs comme vous) quelques incohérences de concordance des temps et de répétitions). Une grande partie de vos points négatifs ne sont donc plus présents, mais il me reste encore du travail et je vais à nouveau vérifier tout cela pour corriger les éventuelles dernières erreurs.
    Merci de votre retour, j’espère que vous prendrez du plaisir pour la fin et le tome 2 si l’envie de le lire est toujours présente lorsqu’il sortira (avant la fin d’année si tout se passe bien).
    Je me permets de partager ceci sur la page Facebook dédiée à mon travail, merci encore !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s