#1 Pamphlet contre un vampire

Auteure : Sophie Jomain

Résumé :

S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles à la fin ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’il existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Mon avis sur

L’histoire : elle est très sympa et ça change pas mal des histoires habituelles de vampires ou  vas-y que je suis la fille populaire et toi le garçon populaire, qu’on est fait pour être ensemble mais qu’on se détruit mutuellement, etc… Pour une fois l’héroïne a du caractère, un caractère de cochon, elle ne veux pas sauver le monde et elle déteste nos amis aux crocs rutilants. L’histoire aborde quand même des sujets graves tels que le harcèlement et une forme de fanatisme. Dans un contexte aussi humoristique on pourrait s’attendre à ce que ce soit fait soit sans grande conviction soit avec trop de mélodrame ou alors seulement à moitié mais Sophie Jomain montre son talent par une écriture à la fois légère et sérieuse quand il le faut. A mon grand regret, l’histoire ne reste dans ce ton que jusqu’au tiers à peut prêt, toute la fin tourne à la guimauve et c’est bien dommage !

Les personnages : j’ai beaucoup aimé le caractère volontaire, déterminé et carrément mauvais (dans le sens mauvais caractère) de Satine. C’est hilarant ! Mais en même temps elle s’implique à fond dans le sauvetage de sa meilleure amie et c’est  vraiment touchant. Elle montre peu à peu son côté fragile et c’est un dévoilement progressif agréable. Du côté « obscur », je les trouve réussit aussi : les vampires sont mystérieux et franchement la plupart sont des sales types, ce qui change aussi pas mal ! Tant qu’ils restent dans le conflit avec Satine c’est absolument génial ! Il y a même un moment que j’ai particulièrement adoré et qu’on dirait tiré de Harry Potter 3… Je n’en dit pas plus !

En général : on peut donc dire que c’est une lecture que je conseille à ceux qui aiment les vampires mais qui veulent lire quelque chose de globalement différent. Ceci dit, j’ai été passablement déçue par la fin… Mais j’attends quand même de pouvoir lire la suite !

J’espère que vous avez aimé ma première chronique ; n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et ce que je devrais rajouter ou enlever pour que ce soit mieux !

Petite Plume
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s